Spécialités.

Cataracte

La cataracte correspond à l’opacification du cristallin, lentille transparente située à l’intérieur de l’œil et permettant d’obtenir une vision nette. Si l’on compare l’œil à un appareil photographique, le cristallin serait en quelque sorte la lentille de l’objectif. La cataracte est la perte de transparence de cette lentille.

DMLA

Principale cause de malvoyance en france chez les patients de plus 50 ans, la dmla (dégénérescence maculaire liée à l’âge) est une maladie touchant la zone centrale de la rétine appelée macula. Elle intéresse la vision centrale permettant la lecture mais respecte toujours la vision périphérique, ce qui laisse les patients autonomes dans leurs déplacements. Il existe deux formes de dmla : atrophique ou exsudative.

Décollement de rétine

Le décollement de rétine consiste en la séparation des deux feuillets de la rétine. Une ou plusieurs déchirures rétiniennes, à l'origine du décollement se créent par des tractions exercées par le corps vitré.

La rétinopathie diabétique

La rétinopathie diabétique représente la première cause de cécité chez les patients de moins de 50 ans dans les pays développés. Elle évolue de façon insidieuse et les premiers stades de la rétinopathie n’entraînent aucun symptômes.

Les corps flottants

Les corps flottants, appelés aussi myodésospies, sont le résultat de la visualisation de condensations dans le gel vitré. Ils sont décrits sous la forme de mouches, de filaments, de toile d’araignée, de méduse, se déplaçant lentement avec les mouvements oculaires.

Membrane épirétinienne

Le plus souvent, la membrane épirétinienne se constitue lorsque le gel vitré, qui remplit la cavité oculaire se détache de la rétine à sa partie postérieure, là où se trouve la macula.

Occlusion veineuse

L’occlusion de la veine centrale de la rétine ou de l’une de ses branches est une pathologie vasculaire rétinienne fréquente. Elle touche plus volontiers les patients âgés de 50 à 65 ans mais elle peut survenir à tout âge.

Trou maculaire

Le trou maculaire va se manifester par une baisse de vision, qui dans certains cas passe inaperçue lorsque la vision de l'autre œil est normale. Des déformations des lignes et des lettres (métamorphopsies) sont possibles ainsi qu'une tâche centrale (scotome central) .En l'absence de traitement, la vision va baisser progressivement pour se stabiliser aux alentours de 1/10.

Son équipe.

Anne Albert

Secrétaire médicale

02 28 03 59 15

secretariat.drfournier@gmail.com

Lundi et jeudi:
matin: 9h-12h
après-midi: 14h-16h
Mardi et vendredi:
matin: 9h-12h
après-midi: 14h-18h
mercredi: 9h-12h

Hélène Migaud

Orthoptiste