Définition

La suspicion de strabisme est un motif de consultation régulier chez les orthoptistes.

   Souvent adressés par les médecins de la PMI, les pédiatres ou les médecins généralistes, les très jeunes patients seront examinés par une orthoptiste afin de permettre une prise en charge rapide par un ophtalmologiste en cas de strabisme ou signe d’amblyopie confirmé par le bilan orthoptique.

Cet examen sera prescrit plus volontiers en cas d’antécédents familiaux de strabisme ou d’amblyopie.

 Ce bilan est un examen basé sur l’observation du comportement visuel de l’enfant et est donc non-invasif.

 Après ce premier examen, l’orthoptiste vous guidera immanquablement vers un ophtalmologiste ( pédiatrique strabologue) dans un délai plus ou moins rapide en fonction de la pathologie diagnostiquée.

 Le suivi de l’enfant se fera alors par l’orthoptiste en étroite collaboration avec l’ophtalmologiste.

L’examen de dépistage de strabisme  ne sera pratiqué que sur ordonnance médicale.

L’intérêt du dépistage précoce du strabisme est de pouvoir :

- diagnostiquer un défaut optique souvent lié à l’apparition du strabisme (en général une hypermétropie)

-permettre le meilleur développement visuel possible ( lutter contre l’amblyopie, les pertes de vision binoculaire)

La prise en charge précoce du strabisme permettra un meilleur développement global de l’enfant ( retard acquisition de la marche, problème d’équilibre, difficultés de repérage dans son environnement)