Spécialités.

Cataracte

La cataracte correspond à l’opacification du cristallin, lentille transparente située à l’intérieur de l’œil et permettant d’obtenir une vision nette. Si l’on compare l’œil à un appareil photographique, le cristallin serait en quelque sorte la lentille de l’objectif. La cataracte est la perte de transparence de cette lentille.

Greffe de cornée

La cornée est le hublot de l'œil qui permet le passage de la lumière. La cornée peut être abîmée par des opacités, par un œdème ou par une déformation.

Implant « phake »

La pose d’un implant intra-oculaire « phake » consiste à placer à l’intérieur de l’œil une petite lentille correctrice, sans opérer le cristallin. Cette opération est réservée au traitement des anomalies optiques importantes, qui ne peuvent pas être corrigée par le LASIK.

L’hypermétropie

L’hypermétrope distingue mal les objets rapprochés mais a une meilleure vision de loin. Le globe oculaire est trop court et l’image se forme en arrière de la rétine. Les causes de l’hypermétropie sont principalement génétiques. Parfois, l'hypermétropie peut ne concerner qu’un seul oeil.

La PKR

PhotoKératectomie Réfractive  c’est l’ablation (-ectomie) du tissu cornéen (kérat-) par la lumière laser (photo-) pour corriger l’optique de l’œil (réfractive).

La myopie

Habituellement, La myopie apparaît dans l’enfance à l’âge scolaire. Parfois, elle peut survenir entre 20 et 30 ans lorsque la vision de près est très sollicitée (travail intensif sur écran ou études), ou à l’occasion d’une grossesse.

La presbytie

La presbytie est un trouble « naturel » de la vision, inéluctable car lié au vieillissement. En effet, le cristallin perd progressivement de son élasticité dès l’adolescence et perd donc de sa capacité à faire la mise au point sur les objets rapprochés. Si l’on compare l’oeil à un appareil photo ou à une caméra, c’est la fonction « autofocus » de l’oeil qui faiblit.

Le Lasik

Le LASIK est la technique de référence la plus souvent utilisée pour corriger la vision au laser

L’astigmatisme

Le plus souvent, l’astigmatisme résulte d’une déformation de la surface de la cornée (surface transparente de l’oeil). Son origine est habituellement congénitale (présente à la naissance) mais est parfois acquise au cours de la vie après un traumatisme ou une maladie de la cornée (kératite, kératocone, etc…).

Ptérygion

Le ptérygion est une lésion bénigne de la conjonctive, membrane superficielle qui tapisse la surface blanche de l’œil, qui vient chevaucher la cornée (hublot transparent sur la partie avant du globe oculaire)